17 mai 2018

Que votre réseau soit né il y a quelques années ou qu’il compte déjà plusieurs centaines de membres, que votre concept soit inconnu du grand public ou que vous bénéficiiez d’une notoriété largement établie, vous n’êtes certainement pas à l’abri d’une menace à laquelle de prestigieuses franchises ont hélas déjà succombé par le passé : cette menace, c’est l’obsolescence – Une obsolescence pas programmée !

Nous connaissons tous des enseignes dont le concept, les méthodes, les outils… ou l’équipe, n’ont en vérité pas vraiment changé depuis trop longtemps. Des franchises qui ne se remettent jamais en cause, parce qu’elles ont connu (et qu’elles connaissent parfois toujours) le succès et la reconnaissance. Des franchises dont le fondateur est inamovible et particulièrement attaché à ses principes et à ses méthodes, auxquelles il ne veut surtout pas toucher !

Une franchise doit aussi évoluer en permanence…

La solution passe souvent par le renouvellement. A tous les niveaux : Celui des franchisés ou celui des membres de l’équipe du siège.

Elle peut aussi passer par le recours à des conseils ou des avis. Par exemple, ceux de spécialistes extérieurs.

Elle peut aussi passer par des échanges réguliers avec des confrères franchiseurs, même s’ils exercent dans des domaines d’activité très différents. Pourquoi ? Parce qu’on n’y pense pas toujours, mais ils ont certainement été confrontés aux mêmes difficultés que nous à un moment ou à un autre.

En fait, il est vital de lutter en permanence contre la peur du changement ou le sens du confort.

La tradition a du bon, mais en franchise, elle devient vite de l’immobilisme. Et dans un univers aussi concurrentiel que le nôtre, l’immobilisme est un vrai danger.

Alors, même si l’obsolescence programmée n’est pas devenue un délit dans l’univers de la franchise comme dans celui de l’industrie, il faut toujours penser à l’éviter par tous les moyens…